Important Announcement
PubHTML5 Scheduled Server Maintenance on (GMT) Sunday, June 26th, 2:00 am - 8:00 am.
PubHTML5 site will be inoperative during the times indicated!

Home Explore Le Régional du jeudi le 17 novembre 2022

Le Régional du jeudi le 17 novembre 2022

Published by Altomedia, 2022-11-17 13:19:41

Description: Le Régional du jeudi le 17 novembre 2022

Search

Read the Text Version

PM40033181 Le 17 novembre 2022 | Vol. 25 no 27 | 1 $ Un buffet multiculturel pour souligner la Semaine de l’immigration francophone Articleàlap.3 Les participants avaient l’opportunité de goûter les saveurs de cinq différents pays. www.leregional.com LeRegionalOntario @LeRegionalOn


2 Le Régional • www.leregional.com • le 17 novembre 2022 Hospice Niagara présente les plans de la Maison Walker Debbie Beaudoin (à gauche) et Carol Nagy ont présenté les plans du nouveau Richard Caumartin liatifs au Centre Stabler de St. té en français, nous travaillons centre de soins palliatifs d’Hospice Niagara à Welland. Catharines, lequel a ouvert ses fort pour obtenir la désignation Hospice Niagara a invité la portes en 2007. en vertu de la Loi sur les services population de Welland à deux en français pour ces deux centres séances portes ouvertes – le 9 no- La planification de ce projet de soins palliatifs », confirme la vembre à l’école Franco-Niagara, d’immobilisations a été amorcée directrice générale d’Hospice et le 16 novembre au Centre com- il y a plus de quatre ans lorsque Niagara, Carol Nagy. munautaire de Welland – pour Hospice Niagara a jeté les assises jeter un coup d’œil aux dessins de la campagne « Des soins près « Nous avons reçu un architecturaux de la future Mai- de chez soi », qui vise à recueillir financement de 2 millions $ de son Walker qui sera située dans 18 millions $. En 2024, l’orga- la part du ministère de la Santé le nouveau Foyer Richelieu, nisme célébrera l’inauguration et des Soins de longue durée qui foyer de soins de longue durée de deux nouveaux centres d’ex- appuie le projet, explique Deb- bilingue qui ouvrira ses portes en cellence en soins palliatifs, soit bie Beaudoin, administratrice à 2024. la Maison Walker à Welland Hospice Niagara. De plus, nos et un autre à Fort Érié. Ceux-ci donneurs corporatifs ont été très Il s’agissait également d’oc- profiteront à toute la popula- généreux avec, entre autres, un casions pour le public franco- tion de la région du Niagara don de 1,5 million $ de Walker phone de faire connaissance en créant 20 chambres de plus Industries pour nommer le site avec des membres du personnel pour les personnes en fin de vie de Welland la Maison Walker du centre et des bénévoles de la et en offrant des services élargis et de nombreux dons de la com- campagne de financement com- d’intervention communautaire munauté. Pour Welland, nous munautaire. et d’assistance aux personnes sommes actuellement à 2 mil- endeuillées. lions $ de notre objectif. Notre La demande de soins pallia- but est d’offrir les services en tifs en centre spécialisé n’a jamais À Welland, la Maison Wal- français aux deux sites. » été aussi grande dans la région du ker occupera 15 000 pieds carrés Niagara. Au cours des six der- du premier étage du nouveau Les deux événements portes nières années, le nombre de per- bâtiment de trois étages qui ouvertes à Welland étaient des- sonnes qui ont eu besoin de soins sera bâti sur le site du Foyer tinés à présenter le projet aux de qualité en fin de vie a augmen- Richelieu. « Et la chose la plus francophones et de les engager té, à tel point qu’Hospice Niagara excitante pour les francophones dans la campagne et peut-être, ne peut plus accepter toutes les dans ce projet pour répondre aux en 2024, les inciter à faire du demandes de soins au centre de besoins de la communauté est bénévolat pour Hospice Niagara St. Catharines. À l’heure actuelle, que, en partenariat avec l’Entité 2 lors de l’ouverture de la Maison il y a 10 chambres de soins pal- de planification des soins de san- Walker. Voici ce à quoi ressembleront les 10 chambres de la Maison Walker. Vous devez remplir toutes les cases vides en ne plaçant les chiffres 1 à 9 qu’une seule fois par ligne, une seule fois par colonne et une seule fois par boîte de 9 cases. Chaque boîte de 9 cases est marquée d’un trait plus foncé. Vous avez déjà quelques chiffres par boîte pour vous aider. Ne pas oublier : vous ne devez jamais répéter plus d’une fois les chiffres 1 à 9 dans la même ligne, la même colonne et la même boîte de 9 cases.


3le 17 novembre 2022 • www.leregional.com • Le Régional Un buffet multiculturel pour souligner la Semaine de l’immigration francophone Richard Caumartin Du 6 au 12 novembre, les organismes partout dans la région ont souligné la Semaine nationale de l’immigration francophone pour mettre en valeur les communautés francophones plurielles et inclu- sives. Cette 10e édition avait pour thème « Nos traditions et notre avenir » et proposait une multitude d’activités rassembleuses pour apprécier les différentes traditions francophones et réfléchir à un meil- leur avenir pour chacun. Dans la région, le Comité local en immigration francophone (CLIF) du Niagara, composé d’in- tervenants du Réseau en immigra- tion francophone du Centre-Sud- Ouest (RIFCSO), de SOFIFRAN, De gauche à droite : Franklin Leukam Weledji (Csc MonAvenir), Bonaventure Otshudi (CSCHN), Mikhaela Sullivan (RIFCSO), Fété Kimpiobi (SOFIFRAN), du Centre de santé communautaire Fernand Eddy Michel (CSCHN), Suzanne Coutu (CERF Niagara), Gladys Solenko (Cs Viamonde), Baba Diop, Annie Boucher et Hanane Kabli (de l’Entité 2) Hamilton-Niagara (CSCHN), de Fété Kimpiobi, directrice générale « C’est une belle opportunité 11 novembre à l’Université Brock paysages du Rwanda, du Burundi CERF Niagara, des Conseils sco- de SOFIFRAN. Pour le repas, les de rencontres, de réseautage et de St. Catharines où les participants et de la République démocratique laires Viamonde et MonAvenir, de mets de cinq pays étaient présen- surtout de retrouvailles car, pour ont pu découvrir les magnifiques du Congo. l’Entité 2 et de l’ABC communau- tés (Cameroun, Congo, Sénégal, plusieurs d’entre nous, il s’agit taire, a organisé le 9 novembre une Guinée et Haïti). Les visiteurs qui d’une première activité en personne foire des services en français dans la ont fait le tour des kiosques ont pu depuis 2019, soit le début de la salle communautaire du CSCHN rencontrer les intervenants commu- pandémie, raconte Fété Kimpiobi. à Welland et un buffet multicul- nautaires qui offrent des services en C’est aussi pour certains l’occasion turel préparé par des bénévoles de français aux familles immigrantes de découvrir les multiples saveurs SOFIFRAN et de la communauté. et se régaler d’un repas aux sa- des cuisines africaine et haïtienne Cette rencontre était animée veurs des cinq pays représentés. Le préparées par d’excellentes par Mikhaela Sullivan, agente de repas était offert par le CLIF du cuisinières de notre belle commu- projet du RIFCSO pour la région et Niagara. nauté. » Mme Kimpiobi a d’ailleurs profité de ce rassemblement pour Le Régional inviter les femmes à la prochaine activité de SOFIFRAN, soit la soirée des dames qui aura lieu le 26 novembre à l’église Holy Trinity de Welland, où sera présenté un film suivi d’un souper à la fortune du pot et d’une danse. Siège social : À noter qu’il y a eu d’autres 99, Professors Lake Pkwy, Brampton, ON L6S 4P8 activités pour souligner la Semaine Tél. : 1 800 525-6752 • Fax : 905 790-9127 nationale de l’immigration [email protected] • www.leregional.com francophone dans le Niagara Bureau du Niagara dont l’exposition « Sur les sentiers SOFIFRAN accueillait les visiteurs à l’exposition « Sur les sentiers de l’Afrique des grands lacs » le de l’Afrique des grands lacs » à l’Université Brock. 810, rue East Main, Welland (Ontario) L3B 3Y4 | 905 735-9666 Éditeur : Denis Poirier Nom 1 an.....................................50 $ Rédactrice en chef : Christiane Beaupré Nom de l’entreprise 2 ans...................................90 $ Adresse complète, y compris le code postal Rédaction / Production Téléphone 1 an.....................................75 $ Richard Caumartin, Paul-François Sylvestre Télécopieur 2 ans................................ 130 $ Courriel et Caroline Verner Note : Les prix indiqués comprennent la TPS Envoi de publication - Enregistrement no 40033181 Le journal Le Régional est publié par Altomédia Inc. et vise à rester indépendant de toute affiliation. Les opinions exprimées dans les articles demeurent la responsabilité du signataire et n’engagent que ce dernier. Il est interdit d’utiliser les articles et photographies paraissant dans ce journal sans l’autorisation de l’éditeur. Postes-publications – Numéro de convention 40033181. Veuillez retourner les exemplaires non distribuables à Altomédia, 99 Professors Lake Pkwy, Brampton ON L6S 4P8.


4 Le Régional • www.leregional.com • le 17 novembre 2022 Joséphine Avis du centre d’information no 1 – en ligne Adegnon, nouvelle Élargissement de l’autoroute 6 sud de l’autoroute coordon- 403 à la rue Upper James G.W.P. 2010-21-00 natrice de Mise à jour de l’étude de conception préliminaire et de l’évaluation l’ACFO environnementale de portée générale Hamilton L’ÉTUDE Vous trouverez le formulaire des commentaires Richard Caumartin sur le centre d’information sur le site Web du projet à Le ministère des Transports de l’Ontario (MTO) a retenu www.hwy6southwideninghamilton.ca La rencontre virtuelle des les services d’AECOM Canada Ltd. (AECOM) afin de Courriel : [email protected] organismes membres de l’Inter- mettre à jour la conception préliminaire et l’évaluation Tim Sorochinsky, ing. agence de Hamilton a eu lieu le environnementale de portée générale pour l’autoroute 6 Chargé de projet de firme de conseils 8 novembre et était animée par Sud de l’autoroute 403 à la rue Upper James dans la Ville AECOM la nouvelle coordonnatrice de de Hamilton (le « projet »). Le MTO a réalisé un rapport 105, rue Commerce Valley Ouest, 7e étage l’ACFO Régionale Hamilton, de projet environnemental et un rapport de conception Markham (Ontario) L3T 7W3 Joséphine Adegnon. préliminaire en 1987 (W.P. 36-84-00) pour l’autoroute téléphone : 905 418-1475 6 Sud de Hamilton à Caledonia. Les travaux proposés Alice Kam, ing. Les points saillants qui sont dans le cadre de cette mise à jour comprennent Ingénieure principale du projet ressortis du tour de table sont les l’élargissement de deux à quatre voies de l’autoroute 6 Ministère des Transports activités de la Semaine nationale Sud dans les limites du projet, ainsi que l’amélioration Section de la mise en œuvre des projets – Hamilton/Niagara de l’immigration francophone qui des échangeurs et des intersections. La zone de l’étude 159, avenue Sir William Hearst, 4e étage étaient en cours. du projet est présentée sur le plan repère ci-dessous. Toronto (Ontario) M3M 0B7 téléphone : 437 227-5587 Nabila Sissaoui du Réseau LE PROCESSUS Les personnes intéressées peuvent, à tout moment durant de l’immigration francophone le projet, fournir leurs commentaires s’y rapportant à du Centre-Sud-Ouest (RIFCSO) Ce projet suivra le processus de planification approuvé l’équipe de projet. Nous recueillons les commentaires a, entre autres, parlé du repas pour les projets du groupe « A » dans le cadre de relatifs à ce projet pour aider le ministère des Transports à multiculturel prévu au Centre de l’Évaluation environnementale pour les installations respecter les exigences de la Loi sur les évaluations santé communautaire Hamilton- provinciales de transport (modifiée en 2000) du MTO environnementales. Cette information sera conservée au Niagara quelques jours plus tard (EE de portée générale). L’équipe de projet examinera dossier pour être utilisée pendant le projet et pourra être à Welland, de la visite guidée les engagements pris lors de l’étude d’évaluation incluse dans la documentation du projet. L’information en français de la Bibliothèque environnementale de 1987, évaluera les nouveaux impacts recueillie sera utilisée conformément à la Loi sur l’accès à publique de Hamilton du 10 no- et recommandera des mesures d’atténuation. À la fin de l’information et la protection de la vie privée, L.R.O. 1990, vembre et de la soirée de clôture cette étude, un rapport d’étude environnementale sur les chap. F.31. Tous les commentaires, à l’exception des coorganisée par le RIFCSO, Art- transports sera préparé et rendu accessible pour une renseignements personnels, feront partie du dossier public. Connekt, CLIF Toronto et CLIF période de commentaires de 30 jours. Si vous avez des exigences en matière d’accessibilité pour Peel au Mississauga Grand Ban- participer à ce projet, veuillez prendre contact avec les quet le 11 novembre. CENTRE D’INFORMATION No 1 (EN LIGNE) membres de l’équipe du projet nommés ci-dessus. Les renseignements en français sont disponibles par courriel à La 10e édition de la Semaine Ce centre sera tenu en ligne sur le site Web du projet [email protected] nationale de l’immigration franco- (voir ci-dessous). L’objectif de ce centre d’information phone consacrée à « nos traditions consiste à présenter le processus d’étude, les conditions et notre avenir » proposait une mul- existantes, les critères d’évaluation et les solutions titude d’activités rassembleuses possibles envisagées en matière de conception pour apprécier les différentes tra- préliminaire. L’équipe du projet souhaite entendre votre ditions francophones et réfléchir opinion. Le centre d’information en ligne aura lieu : à un meilleur avenir pour chacun. Date: Mardi 29 novembre 2022 de 16 h à 18 h. La directrice générale du Centre francophone (CFH), Julie Une copie des affichages du centre d’information no 1 Jardel, a invité les membres à la sera publiée à l’avance sur le site Web du projet, le jeudi prochaine Assemblée générale 17 novembre 2022. Les questions peuvent être soumises annuelle et aux portes ouvertes en ligne avant le début du centre, auxquelles répondra de l’organisme qui auront lieu le l’équipe du projet pendant ou après la séance. 22 novembre. À cette occasion, le journal Le Régional présentera son Où : www.hwy6southwideninghamilton.ca édition spéciale pour le 50e anni- versaire du Centre. Inscription : Pour assister au centre d’information en ligne, les membres du public doivent s’inscrire à l’avance. Pour sa part, Joséphine Ade- Veuillez visiter www.hwy6southwideninghamilton.ca pour gnon a confirmé que l’ACFO vous inscrire et recevoir l’invitation à la réunion du centre Régionale Hamilton a récemment d’information. L’inscription est disponible jusqu’au début du procédé à son AGA et que les centre d’information en ligne, soit à 16 h le 29 novembre administrateurs ont élu une nou- 2022. Si vous vous y joignez par téléphone, le numéro à velle présidente, Arwinder Kaur, composer sera publié sur le site Web du projet le jour du du Conseil scolaire Viamonde. centre d’information en ligne. Mme Adegnon a aussi discuté du changement à la mairie de COMMENTAIRES Hamilton avec l’élection d’Andrea Horwath. L’ACFO prévoit la Si vous ne parvenez pas à vous connecter au centre en rencontrer prochainement pour ligne, vous pouvez toujours consulter la documentation en discuter des dossiers de la franco- ligne et soumettre vos commentaires entre le 17 novembre phonie locale. et le 8 décembre 2022 par l’entremise du formulaire des commentaires sur le centre d’information ou à l’adresse de La prochaine rencontre de- courriel de l’équipe du projet ci-dessous. Pour obtenir de vrait avoir lieu en présentiel en plus amples renseignements ou pour être ajouté à la liste janvier 2023. de distribution de l’étude, veuillez prendre contact avec l’équipe du projet de l’une des façons suivantes :


5le 17 novembre 2022 • www.leregional.com • Le Régional Publication encartée dans l’édition du 17 novembre 2022 du journal Le Régional


62 LwewwR.élegreioginonaall.c•owmww.leregional.com • le 17 novembre 2022 CENTRE FRANCOPHONE HAMILTON Mot de la présidente Message de l’hon. Caroline Mulroney, ministre des Affaires francophones Je suis très heureuse de pouvoir bilité. environnante sont entre de bonnes souligner le 50e anniversaire du Je remercie les membres du mains. Centre francophone Hamilton. personnel et les multiples bénévoles Félicitations à toutes et à tous Depuis la création de son pour leur apport concret à la vitalité et longue vie au Centre franco- comité fondateur en 1971, cette de la communauté francophone phone Hamilton! institution s’est démarquée par son de Hamilton. Grâce à leurs efforts assise communautaire solide et la collectifs, l’essor et le rayonnement Ministre des Affaires détermination de ses membres et de de la langue et de la culture fran- francophones ses bénévoles à faire vivre le français çaises à Hamilton et dans la région à Hamilton. La francophonie fait Le Centre francophone de marquants et enfin, leurs rêves partie intégrante de l’histoire et de Hamilton (CFH) est fier de pour l’avenir. l’identité de Hamilton où elle contri- contribuer à la fierté, la visibilité bue, comme ailleurs, à la richesse et et l’épanouissement des Franco- Pour nous qui nous tenons à la pluralité de notre province. Ontariennes et Franco-Ontariens sur les épaules de ces grands de la grande région de Hamilton débrouillards, il importe de se Grâce à ses multiples initia- depuis 50 ans. En tant que centre souvenir que le réel plaisir et tives, comprenant des activités pluridisciplinaire et inclusif, nous l’accomplissement résident dans ludiques, des spectacles avec ART- faisons la promotion de la langue ce que nous créons. En ce sens, FO, le festival des talents et Fran- française et nourrissons le senti- la francophonie de Hamilton a coFEST, le Centre francophone ment d’appartenance à la franco- appris qu’elle ne pouvait pas être Hamilton a permis de faire décou- phonie à travers des expériences que consommatrice de spectacles vrir aux francophones et aux fran- sociales, culturelles et artistiques. et d’activités. Pour voir le cirque, cophiles de la région une culture Nos activités s’adressent aux il faut en faire partie. Les béné- aux multiples visages, reflétant une amoureux de la langue française voles sont l’âme du CFH. Nous francophonie riche et plurielle. Le de tous âges sans distinction de avons de plus la chance de comp- centre permet aux Hamiltoniens nationalité ou de langue mater- ter sur une équipe créative et d’accéder à des services en fran- nelle. Notre raison d’être, c’est dynamique qui s’inspire de cette çais, aux enfants de fréquenter de faire des rencontres, de socia- énergie communautaire pour des camps de jour francophones liser, de s’amuser, d’apprendre faire rayonner la francophonie. et aux jeunes d’accéder à des for- et de partager en français des mations favorisant leur employa- moments de qualité. Par ce fait Cinquante ans du CFH, même, le Centre contribue à bâtir c’est plus de 112 500 heures de Mot de la directrice générale un espace francophone vital à bénévolat, plus de 750 projets Hamilton. communautaires, 325 infolettres L’année 2021 a marqué le réussites. personnellement appris à mieux et, pour ceux qui doutent de l’im- 50e anniversaire du Centre français Le travail de recherche que connaître le milieu dans lequel je Pour célébrer ces 50 années pact économique de la culture, Hamilton Inc., que nous connais- vis, la force de ma communauté d’existence, nous avons récem- plus de 16 500 000 $ en retom- sons maintenant sous le nom de nous avons mené, ainsi que les d’accueil, l’engagement à toute ment réalisé un documentaire bées économiques. Centre francophone Hamilton entrevues auprès des aînés de notre épreuve de certaines personnalités intitulé L’âge d’or de Hamilton : (CFH). C’est un honneur pour moi communauté, nous ont permis de et l’historique derrière les services histoire d’une communauté. Au fil Alors, venez vite consulter d’en avoir été la directrice générale célébrer la contribution des fran- que l’on peut de nos jours avoir de témoignages et d’extraits d’ar- notre site web pour saisir l’am- à ce moment important de son cophones qui ont fait du CFH et tendance à tenir pour acquis. chives, il retrace l’arrivée d’une pleur des activités à votre portée. histoire, tandis que je coordonne de notre écosystème de services en génération dans notre belle ville, Et si vous avez un projet commu- avec le conseil d’administration français ce qu’ils sont aujourd’hui. Ces leçons que j’ai moi-même l’émergence des premiers ser- nautaire qui vous tient à cœur, il l’élaboration d’un plan stratégique apprises cette dernière année, je vices en français et l’engagement se peut que le CFH soit justement pour 2023-2026. En 50 ans, la communauté a suis certaine qu’elles serviront à de de chacun dans leur développe- l’endroit pour le réaliser. beaucoup changé, tout comme les nombreuses autres personnes qui ment, les souvenirs d’activités D’ailleurs, je pense qu’il est services et organismes dont elle bé- ont fait ou feront le choix de s’éta- Présidente du CFH impossible d’avoir une vision néficie. Ce qu’elle est aujourd’hui, blir ici. Cela m’a aussi insufflé une claire et juste pour l’avenir sans et le processus qui l’a menée là, font bonne dose de créativité, car dans également posséder suffisamment de nous un modèle de communau- le passé du CFH, on trouve une de connaissances sur le passé, té accueillante et résiliente au pays multitude d’idées desquelles s’ins- sans avoir la compréhension des qui nous rend fier. pirer pour continuer à desservir la épreuves traversées et des batailles communauté. Danses du samedi menées, des victoires et des grandes En tant que nouvelle arrivante soir, soupers-cabarets, théâtre fran- au Canada, ce transfert de connais- cophone, excursions de campeurs, sances et cet anniversaire m’ont club de couture… Les boîtes d’ar- chives sont poussiéreuses mais les Le Régional idées, elles, ne le sont pas! Éditeur Cette publication destinée à commémorer Ainsi, commémorer les 50 ans Denis Poirier le 50e anniversaire du Centre francophone de notre organisme a été l’occasion Hamilton a été conçue et produite par le de célébrer tous ensemble ce qui Production journal Le Régional. Nous remercions fait le cœur de la mission du CFH : Christiane Beaupré tous ceux et celles qui ont contribué à sa desservir la communauté franco- Richard Caumartin réussite. phone et francophile de Hamilton Caroline Verner 905 790-3229 avec une panoplie de services [email protected] • www.leregional.com culturels, sociaux et artistiques qui lui correspond, lui permet de vivre dans sa belle langue et d’être fière de la parler. Je suis heureuse de faire partie de cette communauté et j’espère continuer à faire du CFH un porte-flambeau de cette fierté. Directrice générale du CFH


CENTRE FRANCOPHONE HAMILTON 73le 17 novembre 2022 • www.leregional.cowmw•wL.elerReégigonioaln.caoml Cinquante années de rayonnement communautaire au CFH RICHARD CAUMARTIN aux besoins et au même centre figure la vente de certificats pour Gerry Lord Hubert Paquin d’intérêt de toute la pyramide devenir membre sociétaire de (Photo : archives Le Régional) (Photo : archives Le Régional) Au cours de la dernière année, des âges des francophones et des l’organisme. Ces certificats étaient le Centre francophone Hamilton francophiles. Le conseil d’adminis- vendus 250 $ chacun, un prêt sans Cette maison située au 970, rue King Est a été le siège social du CFH jusqu’en 2015. (CFH – anciennement connu sous tration qui a entériné cette consti- intérêt fait au Centre. Un total de (Photo : archives Le Régional) le nom de Centre français Ha- tution était composé de Mariette 10 750 $ a été amassé pour l’achat milton) a célébré sa riche histoire Carrier-Fraser (présidente en rem- d’une maison qui servira de siège Félicitations au Centre dans le cadre des activités pour placement d’Élaine Nardocchio), social. Les rénovations de la maison francophone de Hamilton souligner son 50e anniversaire de Hubert Paquin (vice-président) et ont été financées lors de l’achat pour 50 années de service fondation. Jean-Félix Desmarais (trésorier). en 1985 par Emploi et Immigration auprès des communautés Canada. Le propriétaire de cette francophones de la région! Le 1er  novembre 1971, le Le succès des 50 dernières maison à l’époque était Gerry CFH a été incorporé auprès de la années se définit par l’appui de ses Lord, un francophone convaincu L’Entité2 est fière de contribuer au bien-être province de l’Ontario. Il était le membres communautaires et de qui a participé énormément aux des Franco-Ontariens et Franco-Ontariennes premier organisme francophone ses bénévoles. En 1981, parmi les activités de l’organisme. des régions de Hamilton Niagara Haldimand Brant de la ville à avoir été créé, et a premiers événements significatifs contribué fortement à la création francophone Hamilton et de Waterloo Wellington. du réseau communautaire que 1980 2013 – Club de lecture et l’on connaît aujourd’hui. Tout atelier cinématographique [email protected] au long de l’année 2021-2022, en 1984 – Premier camp d’été 2014 – Reprise des camps commençant avec la 50e assem- et premiers spectacles d’été blée générale annuelle du 30 no- 1985 – Achat et rénovations 2015 – Coordination du vembre 2021, les francophones de du siège social volet francophone aux Prix Hamilton ont marqué cet anniver- Coordination des JUNO saire historique. cérémonies de réception des 2015 – Première édition de nouveaux Canadiens (6 fois la FrancoFEST Les débuts par année) 2015 – Services de garde En 1950, les familles fran- Coordination au Centre : pour le cours LINK/IRCC, Norma Ostrander (1981- une collaboration avec le cophones de Hamilton forment 82), Paulette Collège Boréal un comité pour entreprendre des Mailloux (1982-83), Nicole 2015 – Déménagement des démarches pour l’établissement Wirtz (1983-85) et Renée locaux au 56, rue Mulberry d’une première paroisse catho- Pagé (1986-2004) 2015 – Prix provincial lique francophone. La paroisse du meilleur diffuseur Notre-Dame du Perpétuel-Secours 1990 francophone devient le lieu de rassemblement 2016 – Lancement du principal pour la communauté et le Création et circulation de programme d’immersion tremplin de nombreuses initiatives l’infolettre Entre nous French Language Support francophones. En 1952, les Sœurs Lancement du festival 2017 – Résidences Grises d’Ottawa viennent offrir les Saint-Jean-Baptiste artistiques premiers cours de français à Hamil- Cours et ateliers d’artisanat 2017 – Randonnées guidées ton. Petit à petit, les francophones Appui aux organismes 2018 – Club cinéma, groupe s’organisent et ces mêmes familles francophones impro et club DJ coordonnent leurs efforts pour 2019 – Groupe LGBTQIA+ établir la première école française 2000 Direction générale : Lisa en 1963. Breton (2011-21) 2002 – Projet du centre Le comité se met alors à scolaire-communautaire 2020 l’œuvre pour créer le Centre fran- 2003 – ARTFO : festival çais Hamilton incorporé en no- artistique pour les jeunes 2020 – Services d’urgence vembre 1971 et situé au presbytère francophones de la région aux aînés durant la de la paroisse. Le conseil d’admi- 2004 – Gestion d’une pandémie de COVID-19 nistration fondateur est composé programmation au Staircase Lancement d’aînés branchés de Laurent Turenne (président), Café Activités conjointes ateliers Robert Henry (vice-président), 2004 – Festival du film et spectacles avec 11 écoles Rolland Roy (secrétaire-trésorier) francophone de la région et André Vigeant (responsable des Coordination au Centre : Programmation virtuelle collectes de fonds). Renée Pagé (1986-2004), 2021 – Ouverture des Dominique Lemieux (2008- camps d’été La constitution 12) 2022 – Lancement des C’est en 1979 que le Centre fran- Direction générale : Champions du leadership Lisa Breton (2004-06) et 2022 – Retour de la çais Hamilton Inc. obtient sa charte Claudette Mikelsons (2006- FrancoFEST au parc Gage et sa constitution. Son but à l’époque 08) de Hamilton était de promouvoir et maintenir 2022 – Camp d’été, Yoga la langue française de la com- 2010 sur chaise et Apéro Franco munauté Hamilton-Wentworth. 2022 – Jour des Franco- Ses objectifs étaient de soutenir 2011 – Services Ontariens et ateliers d’art une structure organisationnelle d’établissement aux Direction générale : Lisa dynamique où chacun pouvait nouveaux arrivants Breton (2011-21) et Julie retrouver une vie française et où 2012 – Modification du Jardel (depuis 2021) les organismes pouvaient s’établir nom pour Centre et y organiser leurs activités. Il (Source : CFH) devait assister de ses ressources et de ses compétences les activités en français pour la communauté, pour finalement offrir une prestation de programmes et services répondant


84 LwewwR.élegreioginonaall.c•owmww.leregional.com • le 17 novembre 2022 CENTRE FRANCOPHONE HAMILTON Des bénévoles convaincus Le succès et la longévité Hélène Caron (Photo : archives Le Régional) Pascale Harster (Photo : archives Le Régional) Roland Bourdeau (Photo : archives Le Régional) du Centre francophone Hamil- ton (CFH) sont dus, en grande avait vu beaucoup de change- Mme Caron. Depuis que Pascale la vision que nous avons mise en autofinancement qui nous rendra partie, à la persistance de nom- ments en neuf ans et aimait ce Harster est en poste (présidente en place pour que le Centre devienne moins dépendant des bailleurs breux bénévoles, des franco- qu’elle voyait en 2011. 2011), on sent une évolution vers un endroit incontournable pour de fonds. Nous avons une bonne phones convaincus qui n’ont pas cet objectif et nous rêvons d’un les francophones de la région, il équipe, une vision stratégique ménager leurs efforts pour orga- « La plus grande évolution Centre qui répond réellement aux n’y aura pas de limite pour nous. pour l’avenir et le soutien des niser et offrir à la communauté que nous tentions de faire depuis besoins de la communauté. Le La communauté change de visage agences gouvernementales, une une vie culturelle en français. plusieurs années était de passer projet de café-théâtre au sein d’un mais elle est très dynamique. Les équipe jeune et dynamique pour de l’état d’être un petit joueur centre multiservice francophone pionniers se rendent compte que que tous nos membres soient fiers En 2011, Le Régional avait communautaire à celui d’un plus est le genre de projet qui répon- leurs efforts n’ont pas été vains, d’en faire partie », conclut-elle. rencontré quelques-unes de ces grand organisme qui a pour rôle drait au problème de manque au contraire, et que la grande Le Centre multiservice auquel personnes passionnées alors que de réunir tous les francophones de visibilité et d’espace physique communauté francophone de elle faisait allusion n’a pas encore le conseil d’administration (CA) de notre région, peu importe concret. Si nous continuons avec Hamilton grandit et prospère. » vu le jour mais le rêve demeure de l’époque soulignait les 40 ans leur origine ou culture, explique pour les administrateurs du CFH de l’organisme et l’apport ex- Pascale Harster d’avoir un jour un centre com- ceptionnel de ses bénévoles. Les Pascale Harster offrait beau- munautaire multiservice pour la membres du CA étaient Hélène francophonie locale. Caron, Nadia Majou Marvin, coup de temps et d’énergie au Micheline Wylde, Pascale Hars- Centre français depuis plusieurs Roland Bourdeau ter, Guylaine Jaeger, Michel années. Elle et son groupe de bé- Bénévole de longue date, Ro- Duvalsaint, Bernard Dubois et névoles et d’employés ont œuvré, Pierre Gédéon. Lisa Breton était conjointement avec d’autres land Bourdeau a beaucoup tra- la directrice générale. Certains organismes de la région, dont le vaillé pour les bingos du Centre d’entre eux avaient exprimé Centre de santé communautaire français avec son bon ami Gerry comment ils avaient vécu l’évo- Hamilton-Niagara, à trouver le Lord. Il a participé aux festivités lution du CFH et comment ils financement pour démarrer le du 40e anniversaire et était très percevaient l’avenir. projet de centre multiservice et heureux de ce qu’il constatait le café-théâtre. depuis quelques années. Hélène Caron Hélène Caron a occupé le « Notre but est d’avoir un « Le Centre français prend endroit où l’on pourrait retrouver une place plus dynamique main- poste de présidente du CFH les organismes francophones tenant à Hamilton, expliquait pendant quelques années et était et qui permettrait de regrouper M. Bourdeau. Avec cette nou- membre du conseil d’administra- sous un même toit les services en velle approche, il nous aide à tion depuis 2003. Elle croit que si français offerts à la population », célébrer notre culture avec la l’on veut que les choses changent indiquait Mme Harster. Franco-Fête et nous offre l’occa- et que la culture française pro- sion de participer à des activités gresse à Hamilton, chacun doit Et l’avenir du Centre fran- ponctuelles en français. Les vi- apporter sa contribution. Elle çais : « Pour nous, il n’y a pas de sages changent, la communauté limite! Nous avons beaucoup de francophone est en transition choses en vue mais notre priorité mais les activités sont toujours est de mettre en place ce projet de aussi satisfaisantes. Un de mes café-théâtre avec ce centre multi- plus beaux souvenirs est lorsque service. Nous voulons rejoindre le Centre faisait venir des artistes les francophones de toutes ori- de Montréal. C’était magique! Le gines et même les francophiles Centre français organise toute pour faire rayonner notre langue une gamme d’activités culturelles et notre culture dans la municipa- en français pour nous permettre lité, populariser notre Centre un de faire des rencontres, de socia- peu plus loin que simplement à liser et de vivre pleinement notre l’intérieur de notre communauté. identité culturelle francophone à Développer une infrastructure Hamilton. J’apprécie pleinement et des locaux qui attireront des leurs efforts et je leur souhaite gens de partout, augmenter longue vie! » notre visibilité et développer un


CENTRE FRANCOPHONE HAMILTON 95le 17 novembre 2022 • www.leregional.cowmw•wL.elerReégigonioaln.caoml Ryan Paquette, un ardent défenseur de la francophonie Christiane Beaupré comme catholique a d’ailleurs été fil des ans, Me Paquette a fait sociétés canadiennes-françaises ce que je suis avant tout, c’est un de contribuer à l’établissement de partie de nombreux organismes du Sud de l’Ontario (fondateur Canadien français et j’ai protégé Chaque fois que Ryan Pa- la paroisse francophone Notre- de Hamilton, sa ville d’adop- et premier président, 1966), As- la francophonie tout au long de quette voit des affiches avec le slo- Dame du Perpétuel-Secours, qui tion, et d’ailleurs en Ontario. En sociation canadienne-française ma vie, confie-t-il. Dans toutes gan « Nous sommes, nous serons » deviendra, de 1971 à 1985, le lieu voici quelques-uns : Conseil des de l’Ontario (président général, mes capacités, comme avocat ou ou qu’il entend des francophones des diverses activités offertes par le 1971), Association française des comme individu, j’ai toujours scander ce message, l’avocat à la Centre français. Conseils scolaires de l’Ontario défendu la cause francophone. » retraite et porte-étendard de la fran- (président général, 1974), Centre cophonie ontarienne depuis son « Dans ce temps-là, il y avait français (membre fondateur et Âgé de 93 ans, Ryan Paquette arrivée à Hamilton au début des très peu d’activités organisées par président, 1979), Club Richelieu s’intéresse toujours à la langue et années 1950, ne peut s’empêcher les clubs sociaux, se souvient-il, Hamilton (président, 1980), As- à la culture françaises. Il n’est pas d’esquisser un sourire rempli de alors que les activités dirigées qui sociation des juristes d’expression rare de le retrouver, en compagnie fierté et de revivre les balbutiements avaient lieu à la paroisse allaient très française de l’Ontario (président, de son épouse Claudette Saint-Pa- de ce slogan au début des années bien. C’était un début. C’est avec 1990), Comité français de la Ville quette, aux diverses activités du 1970. la venue des religieuses rédemp- de Hamilton (président, 1986- Club de l’âge d’or Notre-Dame, toristes et des Canadiens français 1990), etc. du Centre français et de tout autre En effet, c’est sous son mandat que ça débute pour le vrai. Ce sont organisme qui invite les franco- à la présidence générale de l’As- ces religieuses qui ont fondé l’école Cette année, le Centre fran- phones à se rassembler pour un sociation canadienne-française de Notre-Dame. Comme avocat, çais célèbre son cinquantième atelier, une rencontre ou une l’Ontario que cet ardent défenseur j’étais aussi très impliqué dans la anniversaire. Me Paquette s’est célébration. de la francophonie avait adopté paroisse et les écoles de langue dévoué pour cet organisme dont il « Nous sommes, nous serons » française. » a assumé la présidence dès les pre- « NOUS SOMMES, NOUS comme mot d’ordre du 23e congrès mières années. « Essentiellement SERONS », une réalité toujours de l’ACFO tenu en avril 1972. Un bien de son temps. thème, voire un symbole de déter- mination, sur lequel les congres- Vivre en français sistes étaient incités à réfléchir pen- dant quelques jours et dont l’esprit En ce qui concerne la vie devait orienter la décennie à venir. communautaire en français, au « C’est à nous de décider le Bravo à toute genre d’association que nous se- l’équipe du Centre rons, de façonner l’avenir de l’Onta- rio français à l’image de nos espoirs Francophone et de notre réalité », proclamait Hamilton pour un M. Paquette dans son allocution à 50e anniversaire l’ouverture du congrès. (…) Je vou- drais que les résultats de ces assises mémorable! marquent véritablement le départ d’une action stable mais progres- * Relier les personnes et les groupes à leurs forces, sive, d’une association durable et leur passion, leur vision et leur objectif. surtout que nous retournions dans nos milieux respectifs, convaincus * Services bilingues de coaching et d’animation de ce que NOUS SOMMES et pour les particuliers et les organisations pourquoi et comment NOUS SERONS. » 45 Cumming Court, Ancaster ON • (416) 427-7458 Quand l’AFO a repris le slogan [email protected] • www.mariefrancelefort.com/fr en 2018, il était toujours de mise, confirme Ryan Paquette. « Pendant Longue vie au CFH! FÉLICITATIONS AU quelque 40 ans, l’organisme n’était CENTRE FRANCOPHONE pas trop actif mais il était présent L’ACFO Régionale Hamilton est fière de lorsqu’il y a eu des attaques. Le compter le Centre Francophone Hamilton HAMILTON POUR conseil d’administration est monté 50 ANNÉES DE SERVICES aux barricades et les jeunes ont em- parmi ses partenaires privilégiés. barqué. Ça n’a pas été long. Moi, Nous saluons 50 années passées au service de la communauté auprès des communautés j’étais avant mon temps. « NOUS francophones de la région! SOMMES, NOUS SERONS » est francophone et souhaitons au CFH de connaître autant de devenu réalité. » beaux projets et de succès dans les années qui viennent. Le Centre Francophone Hamilton, partenaire de notre camp d’été en 2023! [email protected] • www.acfohamilton.org Cet épisode de l’implication www.francohalton.ca [email protected] francophone de M. Paquette n’est Espace Francophone de Halton qu’un parmi tant d’autres. Son engagement envers la francophonie @Francohalton s’est manifesté dès son arrivée dans espace_francophone_halton le Sud-Ouest ontarien au début des années 1950. Dès le départ, comme catho- lique, Ryan Paquette s’est impliqué avec la paroisse et le clergé. De plus, comme le français était important pour lui, il a toujours insisté pour parler la langue de Molière et s’est impliqué aussi auprès des organismes francophones tel que le Centre français dont il a assuré la présidence quelques années. Une de ses premières tâches


160wwLwe.lReéreggioonnala.clom• www.leregional.com • le 17 novembre 2022 CENTRE FRANCOPHONE HAMILTON Les francophones de Hamilton ont perdu une grande ambassadrice La grande famille franco- Mariette Carrier-Fraser Mariette Carrier-Fraser avait offert des fleurs à Renée Gauthier, directrice du les services pédagogiques dans phone de Hamilton a été très CFH, au moment de sa retraite en 2003. (Photo : archives Le Régional) les écoles secondaires de langue attristée d’apprendre le 15 sep- région une école élémentaire française du Centre-Sud. En tembre le décès d’une des fon- entièrement consacrée à l’ensei- parents francophones l’ont mise présentée au Conseil consultatif 1981, le Ministère l’a nommée datrices et présidente à deux gnement en français. Elle avait en charge de la Section de langue de langue française du Wentworth surintendante régionale pour reprises du Centre francophone, d’autres motivations aussi : sa fille française. Puis, le conseil scolaire Public School Board, qui ve- superviser toutes les écoles de qui a tant fait pour cette commu- aînée avait commencé l’école l’an- séparé lui a demandé de devenir nait d’ouvrir l’école secondaire langue française du Centre-Sud nauté, Mariette Carrier-Fraser. née précédente dans le système de la directrice fondatrice de l’école Georges-P.-Vanier. et, en 1983, elle a été nommée langue anglaise. Saint-Noël-Chabanel qui a ouvert sous-ministre adjointe pour l’édu- L’équipe du CFH avait célé- ses portes en septembre 1970. Sa visibilité dans le milieu cation franco-ontarienne. bré le 50e en sa compagnie en no- Constatant son talent, les éducatif lui a permis d’être re- vembre 2021 et réalisé une entre- En 1974, elle a dirigé l’école crutée, en 1978, par le ministère Parmi les autres faits saillants vue avec elle au mois d’août 2022 Notre-Dame à Hamilton et s’est de l’Éducation pour coordonner de sa carrière, elle a supervisé la dans le cadre du documentaire mise sur pied des collèges Bo- L’âge d’or de Hamilton : histoire réal et des Grands Lacs (1995), d’une communauté. Elle devait être tout comme la planification des présente le 25 septembre pour 12 conseils scolaires de langue célébrer avec les francophones française (1997). Elle a pris sa de la région. retraite du monde de l’éducation en décembre 1997. Son dévouement pour À la retraite, elle s’est la francophonie impliquée dans de nombreux Dans le Sud-Ouest ontarien, conseils d’administration franco- phones de Hamilton, dont ceux elle a débuté son bénévolat auprès du Centre français, du défunt de la communauté francophone Club Richelieu et du Centre de en 1969 au Centre communau- santé communautaire. taire francophone de Cambridge et s’est fait des alliés auprès des « Repose en paix, grande parents pour obtenir dans la dame. Ta personnalité pétillante, combattante et pleine d’humour va beaucoup nous manquer », peut-on lire sur les médias sociaux du CFH depuis le décès de Mme Carrier-Fraser. Joyeux 50e 50 bougies, ça se fête en grand! anniversaire! Bravo au Centre Francophone de Hamilton Félicitations de la part de la bibliothèque publique de Hamilton hpl.ca www.leregional.com • Twitter : @LeRegionalOn • Facebook : @leregionalontario


CENTRE FRANCOPHONE HAMILTON 171le 17 novembre 2022 • www.leregional.comw•wLwe.Rleéreggioonnala.clom Félicitations au Centre Francophone Leader du développement de Hamilton pour 50 années de succès! éLcaoSnÉoOm, leiaqdueredudadénvsello’épcpeomsyensttème fdfdéréLreaceacaoonnllS’’nnOccOÉoooonOmmnptpa,tiihqqhlraeiouuooraneeidnoeddeeaaer nndtesbsutilldl’b’eeiénsislvgppienuaalogcceepeupeement Andrea Horwath mairesse de Hamilton LLédfracaeaSeoStAenloS’nfOtucÉpuoÉettponiOumenOuprtnt,saiirhq,leareeiuouplunoaexerxntdreaeeedenndpnaeretrertenudetrnrersupbsepdrliued’rlueenirénssenvdgpueeéraulsovcreepeesploepmpeenmt ent éffdrrecaaAnSeonloAatino’dOfunrcuiuercdvtiootniveeàuoeptmaarnlaàsp’unheraxeiltmhio’queoenapxonsmutrrlreeeoeneipvnpitleaeptrdonrentoeioanetubpsuenrtroivuelsbuienrnsreailgl’nuueiuornxssuegapvruaerilcveleaesnts Tél. : 905-546-4200 • [email protected] deSeAAnAtSooupildf’uupuoOsevtutueiueàeinrtraavnilset’uiuecaanexxmeunraaexidptorrumeleroxinppvli’atelripornenemoydntpuesueprrusuelrotnrsrsyieeeuursrs AntAAeSooRditupouduepferesuuvisunseetàtitirfcuaeiavolqo’rueniurucslxcmxleeaeeeaepdcumnrmlretxotiivevrpilee’apinlitonnnpoétydtturséseruerecusnoprtesrnrieueonrmseiuqruse FéAAtnAloiupociudpiusrteuiaesvitrteàiavioqaiulcnu’uxeesexmedamaeuprpllr’ColiionveiydanpeuntousrteurtssrriFerancophone Hamilton tAouprpisutiqauuex employeurs Au service de l’industrie touristique La Billetterie Dim 18 h


812wwLwe.lReéreggioonnala.clom• www.leregional.com • le 17 novembre 2022 CENTRE FRANCOPHONE HAMILTON Un regard sur les années 2000 à 2010 Le journal Le Régional couvre depuis 25 ans déjà les activités de la communauté francophone de Hamilton. Pour souligner l’anniversaire du Centre francophone, voici quelques photos-souvenirs provenant de nos archives pour les années 2000 à 2010.


CENTRE FRANCOPHONE HAMILTON 193le 17 novembre 2022 • www.leregional.comw•wLwe.Rleéreggioonnala.clom Un regard sur les années 2011 à 2021 Le journal Le Régional couvre depuis 25 ans déjà les activités de la communauté francophone de Hamilton. Pour souligner l’anniversaire du Centre francophone, voici quelques photos-souvenirs provenant de nos archives pour les années 2011 à 2021.


140 LwewwR.élegreioginonaall.c•owmww.leregional.com • le 17 novembre 2022 CENTRE FRANCOPHONE HAMILTON Un organisme rassembleur, une communauté en transition Renée Lapointe et Jean-Paul Huzel Marcel Levesque Claudette Mikelsons Colette Paquette Raymond Therrien Richard Caumartin En seconde partie, Mariette Renée Lapointe et son mari, en 2001, nous étions rendus Colette Paquette Carrier-Fraser, Léonie Marcotte, avec 600 élèves, se souvient Un autre point de vue est Le 25 septembre dans la Gaston Therrien et plusieurs Jean-Paul Huzel Mme Lapointe. Il y a eu une salle paroissiale Notre-Dame, autres ont expliqué tour à tour évolution constante de la fran- celui de Colette Paquette. Cette un repas communautaire a été leurs premières expériences Le Régional en a profité pour cophonie locale et le 50e anni- dernière n’a jamais travaillé ni servi suivi de la présentation de avec la francophonie, la mise demander à quelques partici- versaire du CFH représente cette été administratrice pour le CFH, L’âge d’or de Hamilton : histoire en place des écoles françaises pants d’expliquer leurs émotions continuité. La communauté a su mais elle a toujours été très active d’une communauté. Ce docu- et de la paroisse, leur engage- à la suite du visionnement de se renouveler au fil des ans avec dans la communauté. « Je suis mentaire d’une cinquantaine de ment et les batailles menées. la vidéo et leur vision du CFH. la venue de tous les nouveaux née ici à Hamilton et une fidèle minutes proposait, en première Un beau projet qui bouclait les Renée Lapointe est l’une de arrivants qui ont enrichi notre paroissienne de l’église Notre- partie, des témoignages d’aînés festivités du 50e anniversaire ces personnes qui ont contri- communauté. Le CFH réussit à Dame, dit-elle. Je participe aux et de pionniers de la commu- et qui permet maintenant à la bué à l’épanouissement de la faire le lien avec tous les autres activités du Centre de santé nauté qui ont raconté les circons- communauté d’avoir des archives langue et de la culture françaises organismes de notre région, ce communautaire, du club de l’âge tances entourant leur venue à visuelles des aînés qui ont pavé la dans la région, elle qui a ouvert qui permet son succès et, du d’or et du CFH. Le Centre donne Hamilton. voie. l’école Monseigneur-de-Laval coup, celui de la communauté beaucoup à la communauté. avec 160 élèves en 1980. tout entière. » Cependant, j’aimerais voir un peu plus de visibilité dans la « Quand j’ai quitté l’école Marcel Levesque communauté pour la promotion Conseiller scolaire depuis de leurs activités, comme dans le Félicitation au Centre Francophone feuillet paroissial ou dans le jour- de la région de Hamilton pour votre 33 ans au Conseil scolaire ca- nal Le Régional par exemple. Ils 50e anniversaire. Vous continuez de tholique MonAvenir, Marcel sont nombreux ici qui n’ont pas nourrir le sentiment d’appartenance Levesque est arrivé à Hamilton le réflexe ou la capacité d’aller en 1965. « Les francophones en ligne voir ce qui se passe au dans nos communautés. d’ici proviennent de partout, af- Centre sur les réseaux sociaux. firme-t-il. Dans nos écoles, c’est Ce serait beaucoup plus facile Un choix qui change tout. la même chose. Le CFH a su pour nous d’obtenir l’informa- s’adapter à cette nouvelle réalité. tion dans notre journal franco- Et ce que j’aime le plus, c’est de phone ou à l’église le dimanche. » voir nos organismes s’entraider et partager leurs ressources. C’est Raymond Therrien merveilleux! » Et finalement pour Raymond Claudette Mikelsons Therrien, la relève est sa plus Puis il y avait Claudette Mi- grande préoccupation. « J’ai fait beaucoup pour les organismes kelsons, ancienne directrice géné- francophones, dit-il en entretien rale du CFH. « Au début, j’étais sur la vidéo Histoire d’une commu- à l’ACFO Hamilton et j’ai lutté nauté. Les pionniers ont beaucoup pour que Monseigneur-de-Laval donné et il est temps aujourd’hui ait sa propre école pour avoir pour les jeunes de prendre la l’équivalence avec les écoles relève! » Comment entrevoit-il anglophones, se souvient-elle. l’avenir de la communauté ? « Il Par la suite, je me suis présentée faut avoir notre place à nous, un pour être conseillère scolaire au édifice pour continuer à faire Conseil anglophone où j’ai sié- en sorte que la communauté gé pendant neuf ans jusqu’à la s’épanouisse. Tout commence création du Conseil scolaire fran- par un rassemblement, alors il cophone. J’ai terminé ma car- faut continuer d’organiser des rière au Collège Boréal comme activités ou des événements en cheffe régionale, poste que j’ai français. Du théâtre francophone occupé pendant huit ans avant de peut-être? Avoir notre place à prendre ma retraite. Je suis fière nous et développer une solida- du chemin parcouru par le CFH, rité entre tous les membres de la un organisme rassembleur dans communauté, peu importe leur notre communauté. » culture. »


CENTRE FRANCOPHONE HAMILTON 151le 17 novembre 2022 • www.leregional.cowmw•wL.elerReégigonioaln.caoml Les grands titres au fil des ans PM40033181 PM40033181 PM40033181 LE RÉGIONAL LE RÉGIONAL LE RÉGIONAL Semaine du 15 au 21 mars 2006 • Volume 8, numéro 10 • 1 $ Semaine du 13 au 19 septembre 2006 • Volume 8, numéro 34 • 1 $ Semaine du 27 juin au 3 juillet 2007 • Volume 9, numéro 25 • 1 $ Brantford-Burlington-Cambridge-Fort Erie-Guelph-Hamilton-Kitchener-Niagara Falls-Oakville-Port Colborne-St. Catharines-Welland Brantford-Burlington-Cambridge-Fort Erie-Guelph-Hamilton-Kitchener-Niagara Falls-Oakville-Port Colborne-St. Catharines-Welland Brantford-Burlington-Cambridge-Fort Erie-Guelph-Hamilton-Kitchener-Niagara Falls-Oakville-Port Colborne-St. Catharines-Welland Le cinéma rassemble la communauté Ce n’est qu’un au revoir Mariette! Les communautés francophones francophone de Hamilton célèbrent leur culture Les représentants d’organismes francophones de la région La foule réunie au parc Gage de Hamilton a applaudi le magicien Daniel Coutu. de Hamilton ont souligné la contribution importante de Mariette Pierre Jobin, réalisateur de Une soirée avec Félix, s’est adressé aux cinéphiles. Carrier-Fraser (au centre) à la communauté de langue française. Article en page 3 Article en page 3 Article en page 4 L’ABC Communautaire Le Centre des aînés de Port Colborne souligne reçoit 46 500 $ Le Club Richelieu de Niagara Falls la Journée internationale de la Fondation Trillium joint l’utile à l’agréable de l’alphabétisation Le président Réjean Hébert Le 7 septembre dernier, Le maire de Port Colborne, Vance Badawey, a félicité les membres du Centre. souhaite la bienvenue aux invités. l’organisme a organisé un dîner à cette occasion. Article en page 5 Article en page 5 Article en page 5 50 ans, ça se fête! Bravo au Centre Francophone de Hamilton pour un demi-siècle de culture et de service au profit des communautés francophones de toutes origines. Communautés francophones ACCUEILLANTES Centre-Sud-Ouest de l’Ontario Concerter, mobiliser, planifier et coordonner les acteurs de l’immigration francophone afin de FAVORISER L’ATTRACTION, L’ACCUEIL, L’INTÉGRATION ET L’ENRACINEMENT des nouveaux arrivants d’expression française dans les communautés francophones du Centre-Sud-Ouest de l’Ontario. Le Centre Francophone de Hamilton, fier partenaire du projet La ligne bleue. Explorez les 26 points de l’amusante balade interactive de La ligne bleue pour découvrir la ville de Hamilton sous toutes ses facettes (œuvres d’art, éléments du patrimoine, ruelles historique, architecture remarquable ou diversité gastronomique), tout en apprenant davantage sur la contribution des communautés immigrantes à l’épanouissement de Hamilton. La ligne bleue est une initiative de Communauté francophone accueillante de Hamilton (CFA Hamilton), appuyée par le Réseau en Immigration francophone du Centre-Sud-Ouest de l’Ontario et financée par Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada. Réseau en immigration francophone du Centre-Sud-Ouest 1320 rue Barton, Hamilton, ON, L8H 2W1 905-528 0163, poste 3285 • [email protected] www.reseausoutien.org/fr • www.linkedin.com/company/rifcso • www.facebook.com/reseaucso


126 LwewwR.élegreioginonaall.c•owmww.leregional.com • le 17 novembre 2022 CENTRE FRANCOPHONE HAMILTON PROGRAMMATION 2022 - 2023 ACTIVITÉS RÉCURRENTES.... Ciné-club Cercles de conversation Club de lecture Yoga sur chaise SEPTEMBRE OCTOBRE NOVEMBRE Célébrations des Franco- Pierre et le loup Assemblée générale annuelle Ontarien.ne.s Conte musical et portes ouvertes du CFH Dimanche 23 mardi 22 novembre 22 au 25 septembre 2022 octobre à 14h 56 rue Mulberry DÉCEMBRE Organisé avec le Burlington Hamilton Concert Band Spectacle scolaire avec le FÉVRIER groupe Swing JANVIER Ateliers du mois de l'histoire 6 décembre 2022 Rencontre de patinage et des noirs chocolat chaud Détails à venir ! Gala de clôture le 25 février MARS AVRIL MAI Camp de mars Marche guidée Hamilton Black Programme détaillé à venir ! 13 au 17 mars 2023 Film Festival Enfants de 4 à 11 ans JUILLET - AOÛT au Théâtre Retraite de leadership Westdale Résidence 13 au 17 mars 2023 artistique au jeunes de 12 à 18 ans théâtre Aquarius JUIN POUR EN SAVOIR PLUS... Festival des arts francophones 7h30 à 17h30 16 et 17 juin 2023 Hamilton, Burlington et Milton CONTACTEZ NOUS: 56 RUE MULBERRY Parc Gage, Hamilton Enfants de 4 à 14 ans 905-547-5702 [email protected] WWW.CFHAMILTON.CA


175le l1e71n7onvoevmebmrebr2e022022•2w•wwww.wle.rlegreiognioanl.aclo.cmom• L•eLeRéRgéigoinoanlal Trop de satellites nuira ou sur ses panneaux solaires, faisant d’image pourraient alors « s’ajuster » de 509 gigatonnes d’équivalent Iniquité vaccinale : à l’astronomie autant de petites « lumières » qui, en plus facilement. On a toutefois peu en CO2 depuis 1850. 1,3 million de morts défilant dans la nuit, ont le potentiel de données pour l’instant pour Comme si Elon Musk n’était de ruiner une délicate observation. valider cette idée. Par ailleurs, la façon dont on On aurait pu sauver plus d’un pas déjà assez occupé avec Twit- effectue le calcul des émissions million de vies à travers le monde, si ter, le voilà occupé à nuire au ciel Les premiers lancements ont Il n’est pas non plus évident si de CO2 ne tient généralement les vaccins contre la COVID avaient nocturne. Sa « constellation » de eu lieu en mai 2019. À l’heure les astronomes qui tirent la sonnette pas compte de la délocalisation été distribués plus vite et plus équi- satellites prévus pour les prochaines actuelle, selon la compilation de d’alarme depuis quelques années de ces émissions. La Chine est tablement en 2021, dans les pays à années ne menace rien de moins Jonathan McDowell, les satellites ont un quelconque pouvoir sur les ainsi responsable des émissions faibles revenus. que le travail des grands observa- Starlink sont donc au nombre lancements déjà autorisés, mais de GES nécessaires à la produc- toires astronomiques. plus de 3500 : mine de rien, ça pas encore réalisés. Tout au plus tion d’une grande quantité de C’est ce qui ressort d’un mo- représente déjà plus de la moitié espèrent-ils bloquer la « phase 2 » biens manufacturés... mais qui dèle mathématique : une projection « Quelques milliers de satel- des satellites actuellement en orbite. du projet… sont consommés à l’étranger. La faite à partir des données provenant lites, c’est une nuisance, mais des Chine représente en effet le tiers de 152 pays. L’épidémiologiste centaines de milliers, c’est une Et Starlink n’est que le plus La Chine ne fait rien face de la production manufacturière britannique Sam Moore et ses col- menace existentielle », résume dans avancé des projets par lesquels des aux changements clima- mondiale, ce qui revient à dire lègues de l’Université de Warwick, le Scientific American l’astronome entrepreneurs comme Elon Musk tiques? Faux qu’elle est l’usine d’une partie du en Angleterre, ont en particulier Jonathan McDowell, du Centre espèrent saisir une part du marché reste du monde. analysé les données sur la « morta- d’astrophysique Harvard-Smithso- en pleine croissance des télécom- L’accusation revient régu- lité excédentaire » — c’est-à-dire le nian, qui effectue un suivi de tout ce munications : un récent rapport lièrement, chaque fois qu’il est Si chaque bien que l’on nombre de décès qui, pendant un que l’humanité maintient en orbite. de l’Observatoire Vera Rubin, en question de réduire nos émis- achète près de chez nous était mois donné, dépasse la moyenne construction au Chili (et qui doit sions de gaz à effet de serre : la taxé en fonction du contenu des mêmes mois des années pré- Le projet Starlink de la com- hériter de la plus grosse caméra Chine, elle, ne déploierait aucun en carbone qu’ont engendré sa cédentes — parallèlement avec les pagnie SpaceX prévoit en effet du monde), avance le chiffre de effort. Une accusation qui est production et son transport, le chiffres sur le niveau de disponibilité une série de mises en orbite d’une 400 000 satellites en orbite basse, si à la fois inexacte et trompeuse, portrait serait donc tout autre. des vaccins dans chaque pays, et ampleur jamais vue : finalement, tous ces projets devaient se réaliser constate le Détecteur de rumeurs. Ce serait « une des meilleures avec le taux de mortalité associé au on parle de 12 000 lancements (plus en même temps. Un autre rapport, façons de mettre fin à la dé- virus, ou à son variant du moment. de 3500 ont déjà eu lieu) qui ont été du Bureau du Vérificateur général Les émissions d’un petit localisation des émissions de Les résultats de ces calculs sont autorisés en 2019 par l’organisme des États-Unis paru en septembre, joueur, comme le Québec ou le GES », commentait l’an dernier, parus le 27 octobre dans Nature réglementaire américain (le FCC), mentionne leur potentiel « perturba- Canada, sont négligeables, en- à l’ouverture de la COP26, Guy Medicine : « Nous estimons qu’un avec la possibilité que plusieurs teur » : le risque accru de débris, puis tend-on souvent, par conséquent, Saint-Jacques, ambassadeur du scénario de partage complet des vac- milliers d’autres s’ajoutent à la de collisions engendrant encore à quoi bon nos efforts si le géant Canada en Chine de 2012 à 2016. cins aurait empêché 295,8 millions liste. Tous sont destinés à une orbite plus de débris, et le risque accru asiatique ne fait pas sa juste part ? « Comme le bien importé coûte- d’infections et 1,3 million de décès. » basse, pour servir aux communica- pour l’astronomie. L’argument n’est d’ailleurs pas rait plus cher, ça nous inciterait tions cellulaires et internet. Chacun limité à la Chine : dans une ana- à produire plus proche. » L’adéquation entre une meil- d’eux a le potentiel de refléter les Il a été suggéré de rendre les lyse publiée en 2020 sur les « dis- leure couverture vaccinale et le fait rayons du soleil, sur ses bordures satellites plus sombres afin qu’ils cours » visant à justifier l’inac- Des efforts bien réels de sauver des vies n’étonnera pas reflètent moins de lumière. En tion climatique, des chercheurs Dans les faits, la Chine fait les experts en santé publique. En théorie, les logiciels de traitement classaient cet argument dans la revanche, il s’agirait de la première catégorie whataboutism (qu’on preuve de plus d’ambition que fois que des chercheurs s’attellent pourrait traduire par « à-quoi- plusieurs pays dans sa quête pour à une estimation mathématique bon-isme »). Un sophisme visant atteindre un pic d’émissions vers aussi précise. Une autre équipe avait à faire dévier une critique par 2030 et elle s’est fixé un objectif toutefois fait un exercice similaire un reproche afin de réorienter le de neutralité carbone d’ici 2060. plus tôt cette année, en tentant d’es- débat en sa faveur. C’est l’un des endroits de la timer le nombre de vies sauvées sur planète où la capacité de pro- l’ensemble de la planète, incluant Il est vrai que la Chine est le duction d’énergies renouvelables, les pays qui ont eu une bonne cou- principal émetteur de dioxyde de toutes sources confondues, est verture vaccinale. carbone (CO2), et ce, bien avant en plus forte hausse. Le pays est le Canada. Cela s’explique entre de loin le plus gros producteur La campagne de partage des autres par sa dépendance au mondial d’énergie solaire et il vaccins COVAX avait fixé comme charbon. La production d’élec- multiplie les projets de réacteurs objectif, pour la fin de 2021, une tricité là-bas repose encore à 56 nucléaires — il est responsable de couverture vaccinale de 20 % dans % sur cette source d’énergie très l’ouverture de plus de la moitié les pays à faibles revenus. L’OMS nocive pour le climat, comme le des nouvelles centrales nucléaires avait plutôt enjoint les pays riches dénonçait Greenpeace cet été. dans le monde entre 2002 et à viser 40 %. En réalité, à la fin de À elle seule, la Chine représente 2021. 2021, le taux avait été d’aussi peu plus de la moitié de la production que 2 % dans le groupe des pays les mondiale d’électricité à partir du Cultiver une aura « verte » plus pauvres, tandis que les pays charbon. s’inscrit de plus dans une volonté les plus riches se retrouvaient avec politique de faire de la Chine une des surplus qu’ils étaient incapables Des bémols société dite écologique socia- d’utiliser. La donne change cependant liste. Pour le Parti communiste chinois, c’est une manière de Un bémol à ce type de calcul lorsqu’on calcule les émissions redorer l’image du pays à l’in- est qu’à certains moments de l’épi- de gaz à effet de serre (GES) ternational, mais au-delà de démie, un nombre indéterminé par personne. Les 1,4 milliard l’idéologie, c’est aussi une façon de vaccins n’aurait pas atteint les de Chinois relâchent chacun, de faire oublier des épisodes peu populations de certaines régions, en moyenne, 7,6 tonnes d’équi- glorieux pour le régime, comme faute d’avoir l’équipement pour y valent en CO2 par année. En ceux de pollution atmosphérique entreposer les vaccins, ou le person- comparaison, un Québécois suffocante qui ont affecté la capi- nel pour les administrer. typique est responsable de 9,9 tale il y a une décennie. S’ajoute tonnes d’équivalent en CO2 à cela le fait que la Chine, elle Bien qu’il ne soit pas réaliste par année et un Canadien, de aussi, a dû faire face cet été, à d’imaginer que des gouvernements 15,4 tonnes. l’instar de l’Europe, à des cani- puissent distribuer à l’étranger des cules extrêmes. vaccins avant que leurs propres La même logique vaut citoyens aient été vaccinés, note lorsque l’on examine le problème Verdict Sam Moore, les pays les plus riches sous l’angle de la responsabilité Accusation injuste. Il est pourraient s’engager à partager plus historique au réchauffement pla- tôt, par exemple lorsque les projec- nétaire — c’est-à-dire quels pays trop tôt pour dire si la Chine tions leur permettent de voir qu’ils ont le plus contribué au réchauf- atteindra ses objectifs de réduc- ne manqueront pas de vaccins dans fement actuel. Sur ce plan, il faut tion des GES, mais en attendant, les mois suivants, ou lorsque leurs jeter la pierre aux États-Unis, elle investit dans sa transition citoyens de plus de 60 ans ont été responsables de l’émission plus énergétique à un niveau que lui adéquatement vaccinés. envieraient bien des pays.


618LeLeRéRgéigoinoanla•lw•wwww.wle.rlergeiognioanl.aclo.cmom• le• l1e71n7onvoevmebmrebr2e0220222 Arwinder Kaur est élue à la présidence de l’ACFO Hamilton Richard Caumartin Arwinder Kaur Joséphine Adegnon tion de nouveaux administrateurs : aînés francophones de la région. Marie-Claire Laflamme, Fabrice Ce projet a été soutenu par le mi- L’assemblée générale annuelle sur l’hôtel de ville n’a pas été tenue. notre communauté dans cette ville Kapako Marzetti et Seifollah Ra- nistère des Services aux aînés et de virtuelle de l’ACFO Régionale Ha- Cette situation n’est qu’un rappel qui nous est chère, que tout y est mezani.  l’Accessibilité de l’Ontario, et a été milton s’est déroulée promptement de la nécessité de faire valoir notre possible, et en français de surcroît. » livré en format virtuel. Les aînés le 2 novembre, une occasion de ren- quotidien en français et de ne pas « Ils se sont ainsi déclarés prêts ont ainsi pu bénéficier de plusieurs contrer la nouvelle coordonnatrice prendre nos succès comme des Plusieurs changements ont eu à porter la mission de l’ACFO ateliers de fitness afin de conser- de l’organisme, Joséphine Adegnon acquis. lieu au cours de la dernière année Régionale Hamilton sur tout le ver une certaine mobilité, même qui présidait la rencontre. au sein du conseil d’administration territoire et à représenter notre confinés, et de rencontres régulières « Néanmoins, c’est avec es- (CA) avec le départ de Sébastien organisme auprès de notre com- pour maintenir le lien social, même D’entrée de jeu, le président poir et enthousiasme que je vois Skrobos, d’Olivier Lechapt et de munauté francophone, auprès de à distance. sortant Jérôme Pommier a parlé l’avenir de l’ACFO Régionale Naoual Oualieddine. nos partenaires au sein des tables de fierté. « Nous sommes fiers Hamilton. L’engagement mis par de concertation, ainsi qu’auprès de Finances d’avoir pu continuer à mettre en écrit de notre nouvelle mairesse, « Nous les remercions pour nos représentants politiques. » « Cette année, l’ACFO régio- avant les initiatives francophones Andrea Horwath, me permet de leur engagement et leur service au de notre région, mais également croire que nous ne sommes qu’aux sein du CA, ajoute M. Pommier. Priorités nale Hamilton a connu une aug- d’avoir pu nous rassembler et nous balbutiements de la croissance de Nous sommes également fiers de Les priorités de l’ACFO Régio- mentation de ses revenus grâce à rencontrer de nouveau. Se rassem- pouvoir annoncer l’entrée en fonc- l’obtention de deux subventions, bler, c’est l’essence même d’une nale Hamilton demeurent l’octroi celle de Patrimoine canadien communauté tissée, serrée et la d’une voix pour les nouveaux pour sa programmation et celle francophonie à Hamilton en est un arrivants francophones dans la ré- du ministère des Services aux beau témoignage », dit-il dans son gion de Hamilton, la concertation aînés et de l’Accessibilité de l’On- rapport annuel. avec les représentants politiques, tario pour le projet ConnexionG. au niveau provincial et municipal, Nous avons ainsi pu réduire l’ap- Selon lui, la journée des Fran- le maintien de services en français port de fonds de l’Assemblée de co-Ontariens en est un bel exemple. adéquats pour les aînés franco- la francophonie de l’Ontario qui « Malgré les restrictions sanitaires phones du territoire et la construc- avait contribué à notre équilibre encore en vigueur à cette période tion de nouveaux locaux pour deux financier l’année précédente. de l’année, la volonté et l’engage- écoles secondaires francophones. ment des acteurs francophones de Le bilan de l’ACFO Ha- la région de Hamilton ont fait que « Nous avons rencontré le milton démontre une stabilité cet événement a non seulement pu maire de Hamilton, Fred Eisenber- financière de l’organisation dans avoir lieu, mais fut également une ger, à plusieurs reprises cette année. un contexte général incertain. belle réussite! Il s’est notamment engagé à faire Grâce à une saine gestion des flotter le drapeau franco-ontarien administrateurs ainsi que la « La promesse du maire sor- à l’Hôtel de Ville de manière per- bonne gouvernance exercée par tant, faite à cette occasion, de hisser manente en gage de soutien et de son conseil d’administration, le drapeau de manière permanente reconnaissance de l’importance l’ACFO Hamilton a pu relancer et de la vitalité de la communauté une partie de ses activités durant francophone à Hamilton. une année encore impactée par la pandémie. « La cérémonie de lever du drapeau le vendredi 24 septembre « Nous croyons fortement a été l’occasion de lui remettre que le développement com- le drapeau franco-ontarien à cet munautaire ne peut avoir lieu effet. L’ACFO a également pu qu’en alliant nos forces avec les revenir avec la mairie de Hamil- partenaires et en étant dispo- ton, sur la demande d’appui faite nible et présent pour la commu- en concertation avec le Conseil nauté. C’est pour cela qu’une scolaire catholique MonAvenir et de nos priorités est de réunir à le Conseil scolaire Viamonde pour la même table les organismes la construction de nouveaux locaux francophones et bilingues qui pour deux écoles secondaires de oeuvrent pour notre communauté langue française, projet annoncé francophone, et au travers des en 2016 et dont l’inauguration était tables de concertation et de la prévue en 2018. Table Interagence, discuter les sujets d’actualités et nous aligner « Or, ce projet prend mal- sur les grandes priorités. Pour être heureusement plus de temps que plus proches de notre commu- prévu. Des délais dans l’approba- nauté, nous avons désormais nos tion des permis de construire ont bureaux au CoMotion sur King, causé plusieurs retards. Ceux-ci un espace de travail commu- causent un préjudice important à nautaire en plein centre-ville de la communauté francophone et aux Hamilton », conclut le président. nouveaux arrivants qui rencontre- ront des difficultés à inscrire leurs Finalement, la nouvelle enfants dans une école française coordonnatrice a confirmé que par manque de places disponibles. l’ACFO veut relancer les dîners Nous avons donc demandé que ce mensuels du REDIF dont le projet devienne prioritaire. premier aurait lieu au premier trimestre de 2023. Suite à cette « Nous avons mené le projet rencontre, les administrateurs ConnexionG en collaboration avec ont tenu une rencontre et ont élu nos partenaires francophones de la Arwinder Kaur à la présidence de région incluant la Fédération des l’organisme. Mme Kaur occupe aînés et des retraités francophones les fonctions d’agente de liaison de l’Ontario (FARFO), le Cercle communautaire au Conseil sco- d’âge d’or et le Centre de santé laire Viamonde. communautaire Hamilton-Niaga- ra pour combattre l’isolement des


179le 1le71n7ovneomvebmreb2re02202•2w•wwww.lwer.leegrieogniaoln.acol.mco•mL•eLReéRgéioginoanlal AGENT IMMOBILIER Vance Badawey, député fédéral Port Colborne PLANIFICATION DE RETRAITE SERVICES Deep Singh, représentant Niagara Centre Garderie Saint-Joseph Bujold Colburn Steele DE SANTÉ RE/MAX Escarpment Realty Inc 103-136, rue Main Est 289 836-8020 Assurances collectives Centre de santé communautaire 860, chemin Queenston Welland, ON L3B 3W6 INSTITUTIONS FINANCIÈRES Régimes de pension Hamilton-Niagara Stoney Creek, ON L8G 4A8 905 788-2204 Caisse Desjardins Ontario 189, rue East Main Welland – L’Escale Bur. : 905 545-1188 [email protected] Siège social Welland Welland, ON L3B 3W7 810, rue East Main Cell : 905 515-7160 www.vancebadawey.ca 637, rue Niagara, unité 1 905 735-2252 905 734-1141 Médias sociaux: @deepsinghrealtor ÉDUCATION Welland ON L3C 1L9 Dolorese Bujold Wright 1 866 885-5947 www.nexusgrouprealty.com Collège Boréal - Hamilton 905 735-3453 [email protected] Hamilton ASSOCIATION FRANCOPHONE 120, rue King Ouest, niveau Plaza Niagara Falls SERVICES À L’EMPLOI 1320, rue Barton Est Association des francophones Hamilton, ON L8P 4V2 6700, rue Morrison Employment OPTIONS Emploi 905 528-0163 de Kitchener-Waterloo (AFKW) 905 944-9824, poste 7306 Niagara Falls ON L2E 6Z8 2, rue King Ouest (King et Bay) 1 866 437-7606 C.P. 1028, Waterloo ON, N2J 4S1 Luc Bonaventure Amoussou, 905 356-8150 Lloyd D. Jackson Square Site Vanier, Welland 519 746-0337 chef régional Port Colborne Hamilton, ON L8P 4V2 1, promenade Vanier Céline Corve Collège Boréal - Welland 57, rue Clarence 905 777-1JOB (1562) Services spécialisés [email protected] 100, boul. Niagara College Port Colborne ON L3K 3G1 www.1job.ca 905 714-9935 www.afkw.org Édifice Black Walnut B102 905 834-4811 SERVICES À L’ENFANCE Santé primaire CENTRES CULTURELS Welland, ON L3C 7L3 St. Catharines SOCIAUX ET COMMUNAUTAIRES Établissement ET COMMUNAUTAIRES 1 800 361-6673, poste 7370 284, rue Geneva Autisme Ontario Bénévolat Centre francophone Hamilton Lorraine Beaudoin, gestionnaire St. Catharines ON L2N 2E8 Région de Hamilton/Niagara Counseling 56, rue Mulberry des programmes 905 937-7270 Béatrice Poirier Santé et bien-être Hamilton, ON L8R 2C7 www.collegeboreal.ca Billy Boucher, directeur général Coordonnatrice des événements [email protected] 905 547-5702 ÉDUCATION AUX ADULTES www.desjardins.com communautaires francophones www.cschn.ca Activités culturelles en français ABC Communautaire MÉDIA [email protected] Entité2 de planification des Julie Jardel, directrice générale 50, rue Dorothy Journal Le Régional www.autismontario.com services de santé en français [email protected] Welland, ON L3B 3V7 905 735-9666 Services à la famille et Boîte postale 601 www.centrefrancais.ca 905 788-3711 1 800 525-6752 à l’enfance de Niagara Welland, ON L3B 5R4 Club La Salle inc. Linda Johnston Rédaction : 82 Hannover Drive, St. Catharines 905 734-1579 111, rue Arthur [email protected] [email protected] 654 South Pelham Road, Welland [email protected] St. Catharines, ON L2M 1H8 www.abccommunautaire.ca Publicité : 7900 Canadian Drive, Niagara Falls www.entitesante2.ca 905 935-9711 Collège Boréal [email protected] 905 937-7731 Société Alzheimer Location de salles 120, rue King Ouest, niveau Plaza www.leregional.com 1 888 937-7731 de Hamilton et Halton 289 219-3837 Hamilton, ON L8P 4V2 PAROISSES 1 855 550-3571* Services gratuits offerts aux [email protected] 905 944-9824, poste 7320 Paroisses catholiques * lundi au vendredi de 8 h 30 personnes atteintes de maladie Gino Guénard, président Mélanie Cometti, coordonnatrice francophones du Niagara à 16 h 30 en français d’Alzheimer ou d’un trouble www.clublasalle.ca Centre de perfectionnement Père Robert Hétu, curé [email protected] apparenté et leurs aidants CENTRE D’EMPLOI des adultes AFB/ACE Père Guy Bertin Fouda, vicaire www.facsniagara.on.ca Anushka Dwyer, conseillère CERF Niagara 905 544-9824, poste 7356 Père Gustave Mombo, vicaire Société d’aide à l’enfance catholique 905 529-7030, poste 203 300, rue Lincoln Est, unité 20, Vincent Turgeon, gestionnaire www.sacrecoeurwld.com de Hamilton [email protected] Welland, ON L3B 4N4 Formation continue Paroisse du Sacré-Coeur Services de protection de l’enfance, www.alzhh.ca 905 714-1480 www.collegeboreal.ca 72, rue Empire counselling et programmes Société Alzheimer www.cerfniagara.com GARDERIES Welland ON L3B 2L4 communautaires pour les enfants, de la région du Niagara CLUBS POUR AÎNÉS La Boîte à soleil 905 735- 5823 les adolescents, les adultes et les Soutenir et informer les personnes Centre des aînés francophones Welland, St. Catharines, Messes : à 16 h 30 le samedi familles affectées par la maladie Alzheimer de Port Colborne Niagara Falls et Port Colborne et à 11 h le dimanche 735, rue King Est ou d’une maladie apparentée et Activités récréatives, sociales Bureau administratif Paroisse Immaculée-Conception Hamilton, ON L8M 1A1 leurs proches. et éducatives 905 735-1840 99, rue Garnet 905 525-2012 Cathy Dennis, RPN 184, rue Mitchell Véronique Emery, St. Catharines ON L2M 5G3 1 855 550-3571 (Ligne désignée Conseillère en soutien aux familles Port Colborne, ON L3K 1Y1 directrice générale 905 934-4266 pour les services en français de 8 h 30 905 687-6856, poste 532 905 834-0683 [email protected] Messes : 9 h et 10 h 30 le dimanche à 16 h 30) [email protected] 905 834-9602 www.laboiteasoleil.ca Paroisse St-Antoine de Padoue [email protected] www.alzheimerniagara.ca Claire Bélanger, présidente Welland 4570, chemin Portage www.hamiltonccas.on.ca SOINS DE LONGUE DURÉE [email protected] Garderie Nouvel Horizon Niagara Falls, ON L2E 6A8 SERVICES AUX FAMILLES Foyer Richelieu Welland www.centreainesfrancophones.ca 905 735-9536 905 358-5549 IMMIGRANTES Fonds Foyer Richelieu DÉPUTÉS Garderie Fitch Messes : SOFIFRAN 655, avenue Tanguay Tony Baldinelli 905 735-9944 10 h le dimanche de sept. à juin Solidarité des femmes et familles Welland Député fédéral de Niagara Falls Garderie Empress 16 h le samedi en juillet et août immigrantes francophones 905 734-1400 107-4056, chemin Dorchester 905 735-9537 [email protected] du Niagara [email protected] Niagara Falls, ON L2E 6M9 Garderie Franco-Niagara Paroisse Saint-Jean-de-Brébeuf 76, rue Division, bureau 103, Welland www.foyerrichelieu.com 905 353-9590 905 732-3737 300, rue Killaly Est Bureau : 905 714-7333 « Un milieu francophone Fort Erie St. Catharines Port Colborne ON L3K 1N9 Portable : 905 341-0564 et catholique au service des aînés » 48, rue Jarvis Garderie L’Héritage 905 835-0202 Écoute active, Fort Erie, ON L2A 2S4 905 937-0080 Messe : dimanche à 9 h solidarité communautaire, 905 871-9991 Niagara Falls Pour les messes sur semaine, main secourable [email protected] Garderie LaMarsh contactez votre paroisse. [email protected] 905 371-0036 www.sofifran.org


280LeLReéRgéigoinoanla•lw•wwww.wle.rlegreiognioanl.aclo.cmom• le• 1le71n7onvoevmebmrebr2e0220222 Vous ferez face à des points de vue qui s’op­posent et les plans 44. Convenable. pourraient changer plus d’une fois. Il faudra faire preuve de 45. Prompt et agile. patience avant que la situation ne rentre dans l’ordre et de pouvoir déterminer enfin la direction à prendre. VERTICALEMENT Atteindre l’équilibre entre les différentes sphères de sa vie 1. Douillets. n’est pas toujours facile. Seuls quelques petits détails vous 2. Estimations. permet­tront d’y parvenir. Votre santé exigera plus de sommeil 3. Préfixe qui multiplie. pour votre système immunitaire. 4. Fait hi-han. Vous pourriez développer votre propre affaire. Vous 5. Mammifère rongeur. découvrirez de nouveaux objectifs professionnels ambitieux 6. Courante. qui vous met­tront en valeur. Vous rencontrerez aussi les 7. Poèmes lyriques. bonnes personnes avec qui vous associer. 8. Disséminée. Vous vous démarquerez devant une foule ou sur vos réseaux 9. Pierre précieuse. sociaux. Vous connaîtrez un succès spectaculaire. Vous 10. Engagée. recevrez égalem­ ent une forme de distinction ou une nomi­ 19. Le Chah l’a dirigé jusqu’en nation quelconque et on vous applaudira. 1979. Un ménage s’impose chez vous. En éclaircissant ainsi 20. Guerre sainte. votre environnement, vous libére­rez votre esprit de toute 23. Gastro-entérite. confusion. Il faudra possiblement élever la voix dans une 25. Se dit d’un médicament circonstance pour ne pas perdre le contrôle. qui agit à l’endroit où il est Vous pourriez recevoir une critique, ou vous ferez affaire appliqué. avec des gens qui ne s’expri­ment pas clairement de manière 27. Roulement de tambour. intentionnelle, apportant ainsi de la confusion. Usez de 29. Inventent. patience et de diplomatie, et vous vous en sortirez avec les 31. Voiture de l’Antiquité. honneurs. 33. Désignées par une élection. Vous recevrez un montant d’argent important, comme une 35. Arbre du bord des eaux. réclamation d’assu­rance ou un héritage. Vous devrez faire 37. Monnaie d’Éthiopie. preuve de tact dans une circonstance qui risque de provoquer 39. Partie de partie. un peu d’impatience de part et d’autre. 40. Sainte. Sachez bien canaliser tout ce surplus d’énerg­ ie! Tâchez de 42. Radon. faire une activité physique, autrement vous aurez tendance à succom­ber à des états dépressifs. Un défoulement Solution : quelconque s’impose pour votre mieux-être. Votre esprit sera particulièrement actif en rai­son de HORIZONTALEMENT 17. Ancien oui. 30. Grande ferme de la Prairie nombreuses idées et de diverses pré­occupations. Vous aurez 18. Rendu moins chaud. américaine. envie d’entrepren­dre une nouvelle carrière, et les occasions se 1. Courbure en arc. 21. Monnaie d’Extrême- 32. Inventeur. présenteront tout autant. 8. Le moi. Orient. 34. Se prend nu. Au travail, il y aura bien une foule à servir, ou alors vous 11. Œuvres dramatiques. 22. Période d’accouplement. 36. Malin. participerez à un évènement qui réunira bien du monde. Bien 12. Boire comme un chat. 24. Refusé. 38. Déchiffrés. que ce soit profitable professionnellement et financièrement, 13. Qui marque le refus. 26. Garde du sabre japonais. 39. Très méchants. tous ces gens seront exigeants et parfois épuisants. 14. Camarade. 28. Préfixe signifiant égal. 41. Pénétrer. En cette période de l’année, certaines entreprises font de 15. Petits œufs. 29. Déterminant démonstratif. 43. (S’)élancent. grandes transformations. Mal­gré l’angoisse et l’inquiétude, 16. Microbe. vous en profiterez. Vous vous hisserez vers le haut, tandis que certains de vos collègues risquent de partir. A 6 lettres • Thème : Des lieux Vous aurez l’inspiration d’entreprendre une grande aventure en toute spontanéité. Il est possible aussi que vous deviez Appartement vous occuper de travaux urgents sur la maison. Voyage ou rénovation, vous au­rez une somme à débourser. Atelier B Bâtiment Boutique C Cabane Campagne Canton Casino Cathédrale Chambre Chapelle Château Solution : maison Cimetière Commerce Cour D Désert Domaine Domicile E École Église Entrepôt F Forêt Fort G Garage Gare Gîte Grange Gymnase J M Pavillon Province Région Studio U H Jardin Magasin Pays T Usine Habitation K Pharmacie Q Résidence Temple Hangar Musée Piste Quai Terrain V Kiosque Place S Terrasse Vestiaire Hôpital P Port Quartier Salon Théâtre L Palais Village Hôtel R Sanctuaire Parc Refuge Ville Logement


Like this book? You can publish your book online for free in a few minutes!
Create your own flipbook